Nouvelles
 
Voir tous les articles de presse

 

Développement rural durable : intensifier la coopération internationale en Méditerrannée




Algérie Presse Service - jeudi 6 février 2014

Développement rural durable : intensifier la coopération internationale en Méditerrannée

ALGER - Les participants au colloque sur le développement rural en Méditerranée ont souligné, mercredi à Alger, la nécessité d’adopter une nouvelle approche du développement rural durable et globale et d’intensifier la coopération internationale pour améliorer les conditions de vie des populations rurales.
Dans les recommandations qui seront soumises jeudi au conseil des ministres de l’agriculture des pays membres du Centre international des hautes études agronomiques méditerranéennes (CIHEAM), les congressistes ont souligné la nécessité de "concrétiser la coopération entre les pays du Nord et du Sud de la Méditerranée" et de réaliser le développement en vue de garantir la stabilité et la cohésion sociale dans les pays méditerranéens par l’adoption d’une approche intégrée de développement rural et la coordination des politiques sectorielles.
S’agissant de la coopération régionale en matière de développement rural, l’accent a été mis sur l’importance de la recherche scientifique, l’exploitation des jumelages et l’organisation de visites aux sites pouvant accueillir des projets agricoles.
Il a été également convenu du renforcement des programmes pour l’année 2014 et pour la période 2015-2020 dans le cadre du programme européen de partenariat pour l’agriculture et le développement rural lancé en 2011 par l’Union européenne.
Les recommandations ont souligné l’importance de prendre en compte les dimensions sociale, économique et environnementale dans le cadre des différents projets du secteur.
Concernant le développement et la diversification des activités, les participants ont préconisé le développement des méthodes d’évaluation pour assurer le développement rural durable et au renforcement des infrastructures.
Les experts des pays membres du CIHEAM ont plaidé pour la coordination des politiques sectorielles dans les domaines de l’agriculture et de l’économie et le renforcement des potentialités économiques à travers notamment les avantages fiscaux, les crédits et la création d’emplois.
Ils ont souligné par ailleurs la nécessité de valoriser le rôle des agriculteurs dans les conseils agricoles et de les encourager en terme de recherche et de formation tout en mettant à leur disposition les moyens nécessaires pour donner un produit de qualité.
Les recommandations finales ont souligné l’importance de l’implication de la famille au développement rural, à travers l’élaboration d’un cadre juridique instituant des activités avantageuses y compris en termes de protection sociale, et de la femme rurale dans les activités agricoles et artisanales pour réaliser la cohésion sociale dans les pays de la Méditerranée.
Les travaux du colloque de deux jours sur le développement rural en Méditerranée ont porté sur plusieurs thèmes, notamment la diversité agricole et écologique, la durabilité des ressources et la sécurité alimentaire.
Le CIHEAM est une organisation intergouvernementale créée en 1962 afin de promouvoir la coopération multilatérale en méditerranée dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation, des territoires ruraux et de l’environnement dans le but de répondre aux besoins de développement dans la région.
Cette organisation regroupe 13 pays, en l’occurrence l’Algérie, la Tunisie, le Maroc, l’Egypte, le Liban, Malte, l’Espagne, la France, la Grèce, l’Italie, le Portugal, la Turquie et l’Albanie.



Accueil - Nouvelles - Banq-Eau - Les Bassins - Publications - Liens - Forum -Contacts
Mentions légales